mercredi 8 février 2017

Contradiction du jour

Penelope Fillon, soupçonnée d'emplois fictifs comme assistante parlementaire, a touché 45.000 euros d'indemnités de licenciement, affirme dans son édition de mercredi Le Canard enchaîné.


Pour recevoir ce bulletin d'information écrivez à : NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr